En partenariat avec l'Association Babart et la Médiathèque de Belvézet nous organisons une exposition collective d’artistes singuliers:
L’Association Babart a sélectionné douze créations de douze artistes de l’Artothèque en relation avec le thème « les 5 éléments ». Une belle démonstration de la diversité des œuvres et des artistes dont ils proposent la mise à disposition à leurs adhérents.
Jean-Michel Chesné, créateur de l’installation « Dame-Terre en picassiette » en sera l’artiste invité.
 A travers cette présentation on percevra à quel point les bouleversements qui affectent la Terre sont des phénomènes marquants traités par ces artistes.

Vernissage et rencontre-débat samedi 10 octobre de 10h à 14h
 
Des visites commentées par les responsables de Babart et Jean-Michel Chesné seront organisées à 10h30, 12h30 et 13h30.
Un exposé-débat se tiendra  à 11h devant la Médiathèque sur le parvis de la Mairie
Projections autour de l’Expo jeudi 8 octobre 14h30 et 20h30:
- Deux films documentaires en lien avec le thème seront projetés au Cinéma le Capitole dans le cadre du partenariat avec le Rezo des Possibles le jeudi 8 octobre à 14h30 et 20h30 :
  - « Chomo » d’Antoine de Maximy (durée environ 27mn)
  - « Le plus grand artiste du monde » de Philippe Lespinasse (52mn)
Ces deux films présentent deux univers inventés et imaginés en pleine nature à partir de matériel de récupération. Les deux artistes, Chomo et Nek Chand, s’y sont consacrés totalement, y accumulant une quantité incroyable d’œuvres.
 
Les projections seront suivies d’un débat sur l’Art singulier au cours duquel Jean-Michel Chesné, bon connaisseur en la matière, pourra nous en dire beaucoup.
 
 

 
Chomo exprime sa rupture avec l’art des galeries et ses circuits ; il s’est installé en lisière de la Forêt de Fontainebleau. Seul il y a construit plusieurs bâtiments avec des matériaux hétéroclites et y a entassé toutes ses créations.
 


 
Nek Chand a vécu la crise de la partition de l’Inde; expulsé du fait de sa religion il s’est reconstruit un destin à Chandigarh en conquérant un univers à lui et en reconstituant son village natal dans le secret. Le Rock Garden est devenu depuis un grand parc public.
Les projections seront suivies d’un débat sur l’Art singulier au cours duquel Jean-Michel Chesné, bon connaisseur en la matière, pourra nous en dire beaucoup.