Au Parefeuille à Uzès                     Mardi 12/7 mercerdi 20/7

A Belvezet à l’Ancienne Eglise        Lundi 25/7

 

KRAJJCBERG : Portrait d’une révolte        un film de Maurice Dubroca

Produit par Eric Darmon pour      Mémoire Magnétique

 

IL est des hommes dont le destin individuel incarne une partie de l’histoire de notre monde. F Krajcberg est de ceux-là. Juif d’origine polonaise, « naturalisé » brésilien, il a connu un destin hors du commun. Anéanti par la seconde guerre mondiale, où toute sa famille périt, il veut quitte l’urope. Marc Chagall l’aide alors à gagner le Brésil.

Au contact de la nature brésilienne il construit une œuvre forte et d’une immense poésie. Son œuvre est un cri de révolte contre la destruction de la nature et de la vie.

De l’Amazonie à Bahia, du Brésil à la France  le film suit Krajcberg dans les lieux où il vit et où il travaille. C’est un voyage au cœur d’une vie, un voyage au cœur d’un œuvre.

 

 

 Au Parefeuille à Uzès                     vendredi 15/7 jeudi 21/7

A Belvezet à l’Ancienne Eglise        Mardi 26/7

 

ALMA             un film de Patrick Rouxel

Tawak Pictures

 

La puissance derrière la destruction de la forêt humide d’Amazonie est l’extension des pâturages pour les bovins. .Ces pâturages sont responsables de 80% de la déforestation en Amazonie brésilienne, alors l’agriculture, l’exploitation minière et le développement des infrastructures sont responsables des 20% restants. Le Brésil est devenu le plus gros producteur et exportateur de viande bovine deuis 2003 et c’est aussi le premier exportateur de cuirs bruts.

La consommation de viande de bœuf et de cuir transforment l’Amazonie en un lieu désolé. La forêt et son âme sont dévastées et c’est la souffrance et le carnage au quotidien qui désormais l’habitent.

 

 

Au Parefeuille à Uzès                      Samedi 16/7 samedi 23/7

A Belvezet à l’Ancienne Eglise        Jeudi 28/7

 

La voix des Tatuyos de Louis Bidou et Norman Tahrat

 

Patrice Bidou, anthropologue au CNRS confie à son fils et à son ami les enregistrements shamaniques qu’il a recueillis il y a 40 ans au sein de la communauté Tatuyo en Amazonie Colombienne. Les deux jeunes français organisent une expédition dans la forêt pour retrouver les descendants des shamans et leur retourner ce fragment de leur patrimoine ancestral.

Dans ce réinvestissement historique de la culture Tatuyo, qui désormais se pense et s’étudie elle-même et dont le savoir traditionnel est reconnu comme patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO, les Tatuyos cherchent à définir et défendre leur place dans ce contexte mondialisé.

Cette quête est loin d’être un phénomène isolé en Amérique Latine. En Amazonie équatorienne, les Kichwa et les Cofane cherchent eux aussi à préserver, transformer et valoriser certaines pratiques. Face aux multiples enjeux qui ponctuent la société équatorienne, entre quête du « Buen-Vivir » et dépendance au pétrole, cette transmission des savoirs fait partie intégrante d’une lutte plus globale pour la préservation de leur territoire et de leur environnement face aux grandes entreprises extractives et à la logique du profit.

 

 

Au Parefeuille à Uzès                      Mardi 19/7   vendredi 22/7

A Belvezet à l’Ancienne Eglise        Mercredi 27/7

 

Voix dAmazonie : Au cœur des résistances amérindiennes  de Lamia Chraibi, Lucie Alemany et Margerie David

 

Ce documentaire vous transporte au cœur des résistances  contre l’exploitation pétrolière en Amazonie équatorienne. Il met en lumière l’éducation comme outil de défense ou de préservation culturelle. Au travers d’images qui vous dévoilent des décors uniques, peuples originaires et défenseurs des droits humains vous parlent de leurs recherches alternatives.

Programme de projection de documentaires