TROUVER SON CHEMIN

VENDREdi 28 et SAMEDI 29 juillet

Le thème du pastoralisme est un enjeu dans le village puisque trois bergers-éleveurs en vivent, à proximité d’autres agriculteurs, des chasseurs et d’autres habitants ou vacanciers. Le problème de l’eau, des façons culturales, de l’entretien des zones de garrigues et de pâtures se posent ici à Belvézet comme au Burkina Fasso. 

Les transhumances conduisent à l’alternance : devenir autre, différent … 

Elles ouvrent le champ des possibles, des rencontres, des fortunes.

Nous sommes mus par cette dialectique du sédentaire et du nomade: se poser et repartir, parce qu’au bout du chemin on espère se trouver, se retrouver, rétablir un lien rompu.

 

Après avoir regardé le documentaire « Transhumances » réalisé par Gideon Vink et M. Barry au Burkina Fasso,  Alexis Roy, chercheur à l’EHESS, Denis Revel ancien éleveur qui a travaillé au Burkina avec les bergers peuls du Sahel pour la Fondation Emmaüs et les bergers-éleveurs de Belvézet participeront au débat.

 

La marche forcée et tragique des migrants trouvera sa place dans nos réflexions  à partir de l’installation vidéo « Habiter le Monde » d’Hamedine Kane. Il nous montre les traces de pas des migrants sur leur route d’exil et les longs moments de patience dans les lieux de transit. Ce sera le point de départ du débat.

 

Pour y participer :

 

Installation vidéo « Habiter le monde » d’Hamedine Kane

Lieu : Belvézet à la salle polyvalente à l’Arbousier

Vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017 en continu

Rencontre et débat avec Hamedine Kane vendredi 28 juillet 19h

Participation libre aux frais

Possibilité de petite restauration sur place

Soirée en musique avec « The Three Scallywagz »

 

Projection-débat  de "Transhumances"

Lieu : Belvézet à l’Arbousier

Samedi 29 juillet 2017 à 19h

Possibilité de petite restauration sur place

Participation libre aux frais