Communiqué de presse

« Marcher jusqu’où ! » 

à Belvézet du 15 au 29 juillet

 

 

L’Association « De Quoi On Se Mêle » organise cet été un évènement autour de la marche dans le village de Belvézet prés d’Uzès.

Notre objectif est de créer des occasions de rencontres et de débats entre les habitants et les résidents de passage en relation avec le lieu, ses activités, ses paysages….

L’an passé le thème était « Amazonie songes et mensonges », que nous avons abordé à partir de projections de film et de documentaires, de débats et de musique.

Nous avons retenu pour cette année « Marcher jusqu’où! », avec trois temps forts et une connexion avec le Burkina Fasso.

 

 

Ouvrir la Draille des Seynes   (samedi 15 juillet à Belvézet)

 

Nous lançons en relation avec la Mairie de Belvézet le projet de la Draille des Seynes, qui tracera grâce à ses trois sentiers un lien entre les quatre Mas de Belvézet.  La fête sera l’occasion de présenter ce projet et une première proposition de tronçons.

Par une harangue puis une déambulation amusantes et poétiques nous expliquerons pourquoi nous avons choisi le nom « Draille des Seynes », en  évoquant le pastoralisme, la place des animaux, le respect du milieu naturel, l’eau, l’architecture, la végétation….

Gérald le Crieur donnera le ton de « s’en laisser conter par les brebis! » ; Patrick Franquet en assurera la mise en marche.

 

Et nous partirons en troupeau pour repérer le Sentier du Charles à la poursuite d’un mouton et d’un âne jusqu’à l’Arbousier.

 

La soirée s’ouvrira en musique avec Limousine Blues et Véronique nous proposera grillades et petite restauration. Nous poursuivrons la soirée en dansant.

 

Pour y participer :

Samedi 15 juillet  18h à 23h

Lieu Belvézet: rendez-vous au Mas de l’Ancienne Eglise à 18h

Et soirée à l’Arbousier

Grillades et petite restauration sur place

 

Les intervenants :

 

Gerald le Crieur intervient sur toutes sortes d'événements à Lyon, dans la région d’Alès et Uzès et ailleurs depuis bientôt sept ans.
Au service de la communication ou en tant que maître de cérémonie, la fonction d'animateur est des plus nobles à ses yeux, en donnant vie à des situations hors des cadres attendus, il peut jongler avec les petits rien du quotidien pour faire jaillir le rire et créer de l'attention.

 

Patrick Franquet oscille en permanence entre le champ de la santé, qu'il a plutôt bonne malgré quelques accidents de parcours, le champ de l'éducation, qu'il a bien réussi avec ses trois filles en dépit de l'agitation qui règne dans sa famille, et enfin du spectacle, où il sévit depuis de nombreuses années dans une allégresse non démentie par ses collaborateurs qui le trouvent parfois un peu fatigant.

Limousine Blues     Du Blues, simple et efficace.
Des reprises et des compos dans un répertoire qui va de Muddy Water's à J.B.Lenoir en passant par Howlin' Wolf, T.bone Walker et d’autres.  Du J.J.Cale aussi, on aime le jeu de guitare simple mais pas simpliste, tout en retenu…

 

 

 

Aller d’un bon pas                                   (du 21 au 23 juillet à Belvézet)

 

Nous vous invitons pour parler et expérimenter, pour échanger et s’exercer à ce qu’il y a de plus commun : se remettre en marche, écouter nos rythmes et notre corps pour bien se porter

 

 Conférence-débat  avec David Le Breton et Jacques-Alain Lachant avec la participation de Roland Zigg, marcheur au long cours, animé par Christophe Gazzano, journaliste à Uzès `

 

David Le Breton, sociologue et anthropologue du corps, auteur de « Marcher, éloge des chemins et de la lenteur »  nous fait partager un élan, une passion entretenue sur les chemins. Il sait mettre des mots sur cette expérience et nous invite à renouer avec une pratique élémentaire qui nous assure un équilibre tant physique que moral.

à se remettre en marche, partir dans l’allégresse, ressentir la fatigue, transformer l’effort en une sorte de transe, laisser flotter ses pensées, aller sans but….

à suivre le chemin, emprunter le pas de bien d’autres, laisser sa trace sur le sol, hésiter à la croisée des chemins, chercher des repères…

à s’immerger dans les paysages, retrouver le lien avec la nature, avec sa diversité, y décrypter l’histoire du monde, les traces des évènements qui ont secoué la Terre…

David Le Breton a une expérience et une réflexion sur les adolescents en risques.

 

Jacques Alain Lachant, ostéopathe, praticien en haptonomie, auteur de «La Marche qui Soigne » et responsable de la consultation sur la marche à la clinique Montlouis à Paris 11e nous engage à voir dans la marche notre nouvelle thérapie.

La marche est censée être un mouvement naturel. Or, dans 80 % des cas nous marchons mal, parfois depuis des années, et nous ne le percevons même pas. En observant ses patients se déplacer en faisant le lien entre leurs mouvements et leurs douleurs, l’ostéopathe Jacques-Alain Lachant a vite compris à quel point la marche pouvait être pathogène et engendrer lombalgies, dorsalgies, arthrose, instabilité du pied ou encore chutes à répétition. Selon lui la marche constitue un excellent remède à de nombreuses maladies et à l ‘absence à soi-même.

Sa sensibilité à l’instauration du lien de sécurité dans la relation mère-enfant l’amène à chercher à rétablir ce sentiment de sécurité à tout âge.

 Car, ce n’est pas parce que l’on marche, qu’on se porte !

 

Pour vous y rendre

Lieu : Belvézet à l’Arbousier

Vendredi 21 juillet 2017 à 19h

Possibilité de petite restauration sur place

Participation libre aux frais

 

 

 

Ateliers de pratique « la marche portante » et « marcher léger » ouverts à toutes les générations

à avec Jacques-Alain Lachant nous reconsidèrerons nos postures, notre pas, nos mouvements des bras et nous nous exercerons à adopter les principes de la marche portante.

à avec Roland Zigg nous nous exercerons à préparer un sac pour marcher léger, en réfléchissant à ce qui est nécessaire, en discutant de bonnes pratiques, en découvrant des matériels….

 

Et pour ceux qui ne redoutent pas la chaleur nous pourrons partir sur les chemins sélectionnés par les habitués de la marche à Belvézet.

 

Pour y participer :

 Belvézet à l’Arbousier

Samedi 22 juillet à 10h et 18h et dimanche 23 juillet  à 10h

Possibilité de petite restauration sur place

Participation libre aux frais

 

 

Les livres de David Le Breton et Jacques-Alain Lachant  et d’autres auteurs sur la marche seront disponibles sur place, à la Librairie Le Parefeuille à Uzès, à la Médiathèque de Belvézet

 

 

 

Trouver son chemin                              (28 et 29 juillet à Belvézet)

 

Le thème de la transhumance et du pastoralisme est un enjeu dans le village puisque trois bergers-éleveurs en vivent. A proximité d’autres agriculteurs, des chasseurs et d’autres habitants ou vacanciers. Le problème de l’eau, des façons culturales, de l’entretien des zones de garrigues et de pâtures se posent ici à Belvézet comme au Burkina Fasso. 

Les transhumances nous conduisent à l’alternance. Devenir autre, différent … 

Elles ouvrent le champ des possibles, des rencontres, des fortunes.

Nous sommes mus par cette dialectique du sédentaire et du nomade: se poser et repartir, parce qu’au bout du chemin on espère se trouver, se retrouver, rétablir un lien rompu.

 

Après avoir regardé le documentaire « Transhumances » réalisé par Gideon Vink et M. Barry au Burkina Fasso,  Alexis Roy, chercheur à l’EHESS, animera le débat avec les bergers-éleveurs de Belvézet et Denis Revel ancien éleveur qui a travaillé au Burkina avec les bergers peuls du Sahel pour la Fondation Emmaüs.

 

La marche forcée et tragique des migrants trouvera sa place dans nos réflexions  à partir de l’installation vidéo « Habiter le Monde » d’Hamedine Kane. Il nous montre les traces de pas des migrants sur leur route d’exil et les longs moments de patience dans les lieux de transit.

 

Pour y participer :

 

Installation vidéo « Habiter le monde » d’Hamedine Kane

Lieu : Belvézet à la salle polyvalente à l’Arbousier

Vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017 en continu

Rencontre avec Hamedine Kane vendredi 28 juillet 19h

Participation libre aux frais

Possibilité de petite restauration sur place

La soirée se poursuivra en musique avec « The Three Scallywagz »

 

Projection-débat  de Transhumances

Lieu : Belvézet à l’Arbousier

Samedi 29 juillet 2017 à 19h

Possibilité de petite restauration sur place

Participation libre aux frais

 

 

Du 15 au 30 juillet photos, documentations, livres seront disponibles à la salle polyvalente et un programme de projections de documentaires sera proposé de 18 à 20h selon horaire à consulter sur le site de l’Association et sur le panneau d’affichage à l’Arbousier.

 

 

 

 

Contacts :

Association « De Quoi On Se Mêle »  30 580 Belvézet

Caroline Gillier, Bruno Viry

Téléphone      F : 04 66 22 08 61

                        M : 07 82 06 81 26

dequoionsemele@gmail.com

web : dequoionsemele.org

Facebook : dequoionsemele